Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le foulard.

Le foulard.

Je portais son odeur en parure. Le tissu est doux et j'imagine qu’il est une de ses caresses. Son souvenir et son odeur sont effervescents au contact du temps. Je suis comme l’enfant relié à son doudou par tous les rêves qu’il lui confère. Un foulard...

Lire la suite

Souvenirs Confits.

Souvenirs Confits.

Ceci est un extrait de mon ouvrage à paraître.... un jour. Je publie ici un extrait pour me donner bonne conscience, pour me dire : "Tu vois !! Tu avances !! J'espère que lire ceci vous plongera dans une attente fiévreuse de la suite (j'espère ...) et...

Lire la suite

Tout ce qu'il y a

Tout ce qu'il y a

IL y a d’abord mon éducation, le spectre des yeux qui parlent, qui crient, qui réprimandent, qui laissent présager le courroux. L’éducation, cette bride qui guide mon mouvement loin des déceptions parentales. IL y a aussi mon égocentrisme et mon narcissisme...

Lire la suite

Déplacer mon zéro

Déplacer mon zéro

Je pris ma respiration, et dans un battement de paupières ralentit par la gravité et la complexité de ce que je m’apprêtais à lui dire, j’amorçai mon discours : _« Je ne sais pas si tu vas comprendre ce que je vais te dire. L’échelle du temps a un repère,...

Lire la suite

Les discours de mon silence.

Les discours de mon silence.

Tu as commencé par croire en quelque chose qui n’était pas moi. Ensuite tu mas regardé. Tu m’as regardé longtemps sans me voir. Puis enfin, tu m’as vu. Tu m’as vu quand tes yeux ne sont plus restés en surface, quand s’est défait le voile opaque que représentaient...

Lire la suite

Ton Boul'

Ton Boul'

Ma belle enfant, ton complexe, cette hérésie, est ma friandise. Ton boul. Ton fessier. Je l’ai aperçu cet après-midi alors que j’étais assis à une terrasse. Je n’ai vu que lui ; toute autre partie de ton corps n’était qu’une déduction. Il a les formes...

Lire la suite

Dans le sens de ma vie.

Dans le sens de ma vie.

Pour cœur qui ne sait saisir une main que Jadis une fée lui avait tendue ; Pour cœur qui ne sait percevoir un amour qu’une idylle déchue espérait rendu ; Pour cœur qui ne voit une âme repentante délestée du poids d’un passé vendu ; Demeure la nuit, demeure...

Lire la suite

Run ! Run ! Run !

Run ! Run ! Run !

Cela faisait un moment qu’iL était assis, recroquevillé sur son tabouret, arborant une posture dénuée de toute virilité. Il avait la tête blottie dans ses épaules, le buste penché, les deux coudes plantés dans ses cuisses en guise de pylônes, les genoux...

Lire la suite

Pierrebellemarisation.

Pierrebellemarisation.

_ « Allez Anaïs, raconte moi ta nouvelle idylle ? Comment l’as-tu rencontré ? » _ « Non..Bah c’était banal !! Une histoire simple. Tout de suite les grands mots. « Idylle ». Je ne vais pas faire de phrase pour te raconter une histoire aussi banale … »...

Lire la suite

L'oeil du Cyclone.

L'oeil du Cyclone.

Je suis dans cet œil du cyclone. Entre souvenirs confits (© Candiice) et rêveries. Espoirs gonflés à l’hélium, privés d’ascension par la pogne de la mélancolie. Le plus paradoxal, c’est que si l’on me demande à moi, coincé entre nostalgie et fantasme,...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>