Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le profil.

Le profil.

"_ Je suis un genre de lampadaire. Certains se demanderont s’il est arrivé qu’un chien urine sur mes chaussures. A ceux là je répondrai qu’ils n’ont pas saisi le véritable sens de la métaphore. Pour moi, le jour n’est qu’une passerelle vers la nuit. Alors,...

Lire la suite

La vie est belle

La vie est belle

La vie est belle. Belle comme Candice qui cache « ses précocités » à grand coup de rouge à lèvre exagérément carmin. Certains de ses efforts demeurent vains, dissimuler l’opulence de sa poitrine et de son talent (à peu près de la même taille, c’est dire...

Lire la suite

Tout est banal

Tout est banal

Extrait de mon livre à paraître bientôt ^^ : Objectivement, tout est banal. Personne n’est spécial, ou tout le monde l’est. L’exception est soumise au regard. J’ai arrêté de me sentir spécial en même temps que Nathalie. Elle était la caractéristique qui...

Lire la suite

Instant parfait

Instant parfait

Je suis allongé sur le dos fixant le lustre éteint. Mon ventilateur repousse la chaleur qui essaie de s’affaler sur ma poitrine. Je veux vivre ainsi encore un peu, subir les effets contraires de ma solitude. Ce soir le silence est curateur. Je fais la...

Lire la suite

Cadette

Cadette

Anaïs, ta génération, pas si éloignée de la mienne, me plait. La génération de mon frère. Je me vois dans l’innocence de vos excès. Aujourd’hui, je suis toujours dans cet excès, mais je fais semblant d’en assumer les conséquences qui pour sûr me perdront....

Lire la suite

Balade nantaise.

Balade nantaise.

Il y a les cabas des filles de Graslin Aux cheveux qui serpentent dans la rue du Calvaire Le Samedi aux étales des boutiques, au travers De mon pas d’amant quémandant un câlin. Il y a aux terrasses, s’asseyant pour pouffer D’élégantes nantaises aux sourires...

Lire la suite

Le Bastion

Le Bastion

Je suis du monde de la nuit. Je fréquente des lieux qui imposent des codes nous poussant à nous prendre, l’instant d’une soirée, pour ce que nous ne seront plus dès l’aube. Allons, je suis certain que vous connaissez vous aussi ces temples où l’hospitalité...

Lire la suite

L'alcool, les femmes, la luxure.

L'alcool, les femmes, la luxure.

Je ne connaissais pas l’alcool, les femmes, la luxure. Il suffisait simplement d’une corde bleue (comme celles qui relient les nasses des pêcheurs à leurs bouées) au cou de mon chien que j’entraînais à déloger les crabes de leurs corridors de sable. Quand...

Lire la suite

Ton amour.

Ton amour.

Il n’a pas droit à l’extérieur, ne saurait être manifeste. Il est ce vampire né dans mes taies et autres draperies ensevelies sous une nuit artificielle maintenue par des volets fermés. Il n’aime pas le jour. Il fait le mur, oublie volontairement son...

Lire la suite

Tu vois ?

Tu vois ?

T’es seul. Tributaire. On te fait croire que l’homme a adapté le monde à sa condition, mais on ne t’a pas précisé à quelle échelle. A dimension subjective, ton existence est agencée, pensée pour correspondre intelligemment au consortium. Ta vie est un...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>