Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

10 articles avec breves...

Faisons mentir l'auteur

Faisons mentir l'auteur

L’amour ne dure pas trois ans faisons mentir l’auteur Les peurs, les doutes me toisant sont comme un tir au coeur Témoignons de nos vies offrons nos rires moqueurs Accélérons le pas pour ralentir nos peurs Le jour est notre geôle, les lendemains, notre...

Lire la suite

Spontanées IV

Spontanées IV

Aussi vrai que les femmes sont faites pour être aimées et non pour être comprises, le bonheur est fait pour être vécu et non pour être défini. Soyez certains d’une chose. Tout ce que je dis, quelle qu’en soit la forme, n’implique que moi. Je ne confère...

Lire la suite

Tout recommence.

Tout recommence.

Pleure sur mes épaules jusqu’à croire qu’elles sont tienne, jusqu’à croire qu’elles ont été conçues pour que tu y sanglotes. Pleures-y, puis enlace-les, que le réceptacle de tes larmes devienne ton hameau. Et souviens-toi de tes mots. Souviens-toi de...

Lire la suite

Dans le sens de ma vie.

Dans le sens de ma vie.

Pour cœur qui ne sait saisir une main que Jadis une fée lui avait tendue ; Pour cœur qui ne sait percevoir un amour qu’une idylle déchue espérait rendu ; Pour cœur qui ne voit une âme repentante délestée du poids d’un passé vendu ; Demeure la nuit, demeure...

Lire la suite

Balade nantaise.

Balade nantaise.

Il y a les cabas des filles de Graslin Aux cheveux qui serpentent dans la rue du Calvaire Le Samedi aux étales des boutiques, au travers De mon pas d’amant quémandant un câlin. Il y a aux terrasses, s’asseyant pour pouffer D’élégantes nantaises aux sourires...

Lire la suite

Un souvenir d'avance.

Un souvenir d'avance.

Et quand ça s’arrêtera, tu t’en iras. Comme tu as déjà repris ton parfum sache que je ne compte pas te rendre ta boucle d’oreille. C’est un souvenir d’avance. Et quand tu t’en retourneras entre les barreaux de ce qui provoque tes fugues, il ne me restera...

Lire la suite

Spontanées part III

Spontanées part III

Dans ces moments où l'oisiveté se répand dans ma chambre comme serpenteraient les fumerolles d'un bâton d'encens, je pense à mon ange gardien. Bien morne doit être son existence en pareils moments. Voilà une entité qui voue son existence à préserver la...

Lire la suite

spontanées... Part II

spontanées... Part II

En rentrant chez moi, harassé après une journée de travail, les yeux ballottés dans le flou, je sentis une gêne. Il faisait beau. Les bars vomissaient du monde sur leurs terrasses. Moi, je m’en voulais. Je m’en voulais car mon esprit n’était pas assorti...

Lire la suite

Flocon de neige

Flocon de neige

Flocon de neige. Tu es mon flocon de neige. Tu es apparu quand le givre encerclait mon âme d’une prison de miroirs qui ne laissait refléter pour mon futur qu’un désert de poudre glacée. Avec la légèreté d’une pensée, tu t’es détachée d’un jupon des cieux,...

Lire la suite

Spontanées...

Spontanées...

Problème de langue. On m’a souvent affublé du titre honorifique de « langue déliée à outrance ». Parallèlement, j’ai récemment été, par voie salivaire, contaminé par la mononucléose. Ma langue est définitivement le muscle que j’utilise le plus mal. Va-pied-nu....

Lire la suite